Le Conseil canadien du commerce de détail félicite les membres du Conseil des ministres et réitère son engagement à la collaboration avec le nouveau gouvernement

Print
23 Avril, 2014

Le Conseil canadien du commerce de détail (CCCD) tient à féliciter les membres du Conseil des ministres pour leur nomination et réitère son engagement à collaborer avec le nouveau gouvernement. Le CCCD félicite particulièrement le nouveau ministre de l’Économie, de l’Innovation et des Exportations, M. Jacques Daoust, le nouveau ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte aux changements climatiques, M. David Heurtel, et le nouveau ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, M. Pierre Paradis.

« Nous sommes impatients de pouvoir travailler en collaboration avec les membres du Conseil des ministres. Nos priorités demeurent celles annoncées pendant la dernière campagne électorale, c’est à dire la simplification des exigences administratives, l'abolition de la consigne pour que les contenants soient recyclés par la voie de la collecte sélective, la réduction du nombre de permis nécessaires aux opérations et le soutien à Aliments du Québec dans la promotion de l'achat local », indique Nathalie St-Pierre, Vice-présidente, Développement durable et Québec du CCCD.

Le CCCD salue également la décision du premier ministre de confier à M. Jean-Denis Girard le rôle de ministre délégué à l’allègement règlementaire. « Le maintien d’un environnement d’affaires concurrentiel est essentiel pour les détaillants et passe, en autres, par la prise de mesures concrètes favorisant l’allègement règlementaire. Pour le Conseil, la simplification des exigences administratives des programmes environnementaux gérés par les entreprises doit faire partie des priorités », souligne Mme St-Pierre.

Rappelons que l'apport de l'industrie du commerce de détail à l'économie québécoise est considérable. Les détaillants représentent 6 % du produit intérieur brut (PIB) du Québec, en plus d'employer plus de 500 000 travailleurs, dont 85 % ont une rémunération supérieure au salaire minimum. « Les détaillants sont des acteurs économiques de premier plan. Leur santé financière est essentielle à la prospérité économique du Québec », conclut Mme St-Pierre.

À propos du CCCD

Le Conseil canadien du commerce de détail (CCCD) est la plus importante association de l'industrie, regroupant plus de 43 000 établissements dont plus du quart sont au Québec. Chargé de défendre et de promouvoir les intérêts des détaillants, le CCCD vise à favoriser la réussite de ses membres et à mieux faire connaître leur contribution auprès des gouvernements, des collectivités et des consommateurs qu'ils servent.

Renseignements :

Maxime P. Leduc
Coordonnateur, Communications et politiques publiques
Conseil canadien du commerce de détail
[email protected]
514-449-3008