Analyse du CCCD sur le budget :

Le 19 mars dernier, le ministre des Finances de la Saskatchewan, Ken Krawetz, a déposé le budget de la Saskatchewan 2014-2015. Le gouvernement prévoit un surplus de 71 millions de dollars. À lui seul, le budget de fonctionnement du gouvernement dégagera un surplus de 105 millions de dollars en 2014-15.

Malgré une baisse anticipée des revenus en 2014, le ministre Krawetz a déposé un budget équilibré sans aucune augmentation de taxes ni d’augmentation de la dette nette du gouvernement.

Le budget prévoit une hausse globale des dépenses de 2,2 %, mais la plupart des augmentations sont prévues dans les secteurs prioritaires du gouvernement du premier ministre Brad Wall : la santé, l’éducation, les infrastructures et la croissance économique. La dette provinciale devrait demeurer stable, à 3,8 milliards de dollars, en 2014-15.

Bien que le budget 2014 ne contienne aucune nouvelle réduction de l’impôt sur le revenu des particuliers, l’indexation des tranches d’imposition, entrée en vigueur le 1er janvier 2012, permet aux contribuables de la province d’économiser à chaque année.

Les documents budgétaires 2014 de la Saskatchewan sont disponibles en ligne, en anglais.

Les faits saillants du budget sont aussi disponibles en ligne, en français.

Faits saillants :

  • Aucune augmentation de taxes de consommation ni aucune modification à l’impôt sur le revenu des individus, à l’impôt foncier et aux taxes d’affaires et scolaires.
  • Aucune réduction de l’impôt des sociétés n’est prévue en 2014-2015, mais le gouvernement compte encore réduire le taux à 10 % en 2015-2016.
  • Il n’y aura pas d’augmentation de la dette provinciale afin de couvrir les dépenses de fonctionnement ou les investissements dans les infrastructures.
  • Un investissement de 405 millions de dollars sera réalisé dans la construction de nouvelles autoroutes afin d’améliorer les principales routes de camionnage, et 124 millions de dollars seront investis dans les infrastructures municipales.
  • Aucune mention relative à l’augmentation du salaire minimum provincial.
  • L’impôt provincial sur les dividendes non admissibles demeurera au niveau actuel.

Prochaines Étapes :

Le CCCD continuera de faire pression sur le gouvernement de la Saskatchewan pour qu’il mette en place les priorités clés énoncées dans la publication Retail’s Election Agenda du CCCD, notamment la réduction des coûts de la masse salariale, l’implantation d’un système efficace de gestion des matières résiduelles et l'harmonisation de la législation afin de réduire le fardeau administratif des détaillants.

Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez communiquer avec Lanny McInnes, Directeur, Prairies, au [email protected] ou au 204-253-1654.