Baie-Saint-Paul, le 16 mai 2013 – Le Conseil canadien du commerce de détail (le Conseil) accueille positivement la politique de souveraineté alimentaire annoncée aujourd'hui par la première ministre du Québec, madame Pauline Marois et par le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, monsieur François Gendron. « Il s'agit d'une excellente nouvelle puisque plusieurs des actions prévues s'inscrivent dans la continuité des efforts déployés, depuis de nombreuses années, par les distributeurs en alimentation du Québec. En ciblant notammentla sensibilisation des consommateurs par des investissementsdans Aliments du Québec et en travaillant à faire connaître l'impact positif que ces produits ont sur l'économie du Québec, le gouvernement fait un choix éclairé », a déclaré Mme Nathalie St-Pierre, vice-présidente – Québec, au Conseil.

Déjà, des milliers d'aliments offerts par l'industrie, incluant les produits transformés, proviennent du Québec. Le Conseil est d'avis que la politique de souveraineté alimentaire permettra de poursuivre les efforts consentis par l'ensemble des partenaires du secteur bioalimentaire du Québec pour soutenir la promotion et l'achat de produits du Québec. « Travailler ensemble, de façon ciblée sur des filières de produits qui tiennent compte de l'évolution des besoins des consommateurs et des changements profonds que subit le marché, est un gage de succès », poursuit Mme St-Pierre.

Le Conseil réitère l'engagement, de l'ensemble du secteur de la distribution alimentaire, à la promotion des produits du Québec. « Nous sommes partenaires depuis plus de quinze ans et membre du conseil d'administration d'Aliments du Québec, le véhicule promotionnel par excellence des produits du Québec. Nous allons continuer d'encourager les consommateurs à les demander, grâce aux affiches sur les tablettes ou aux promotions dans les circulaires, tout comme nous allons poursuivre nos efforts auprès des fournisseurs afin qu'ils identifient leurs produits » de conclure, Mme St-Pierre.

Pour plus d'information :
Maxime-P. Leduc
Coordonnateur aux communications et analyste en politiques publiques
Conseil canadien du commerce de détail
(514) 982-0267, poste 334
[email protected]