L’expérience est concluante : des droits de douane réduits se traduisent par d'importantes économies pour les Canadiens

Print
6 Février, 2014

Les travaux réalisés par le Conseil canadien du commerce de détail (CCCD) révèlent que la réduction des droits de douane est rentable pour les consommateurs canadiens. Dans le budget de 2013, le ministre des Finances a présenté un projet pilote majeur sur la réduction des tarifs douaniers, dont la première étape consiste à éliminer les droits sur les vêtements pour bébé et sur la plupart des articles de sport et d’athlétisme. À l’approche du premier anniversaire de cette importante décision (21 mars 2013), le CCCD a conduit un échantillonnage auprès de ses membres afin d’évaluer l’efficacité des réductions tarifaires.

Voir ci-dessous pour des exemples de réductions sur des produits d’usage courant :

« L’élimination de ces droits, qui sont d’au moins 2,5 pour cent et qui peuvent même atteindre 20 pour cent, a véritablement changé la donne quant aux prix payés pour des produits achetés et utilisés chaque jour par les Canadiens », déclare Diane J. Brisebois, Présidente-directrice générale du CCCD.

Les services de la très réputée Nielsen Canada ont été retenus pour réaliser une étude portant sur les répercussions des réductions tarifaires sur les consommateurs canadiens. La société, dont le rapport est attendu à l’automne 2014, scrute un très grand nombre d’articles : elle analyse les prix avant et après l’élimination des droits.

« Bien que l’étude de Nielsen constituera l'analyse définitive de l’effet de la réduction des droits de douane, le CCCD peut affirmer irréfutablement qu’aux yeux des consommateurs canadiens, les économies sont déjà évidentes. Le gouvernement a pris la bonne décision, tant pour les entreprises que pour les consommateurs », ajoute Mme Brisebois.

Le CCCD se réjouit à la perspective de collaborer avec le gouvernement du Canada relativement à d’éventuelles réductions de droits de douane sur une foule de produits vendus au détail. Le CCCD s’emploiera à faire en sorte que tous les acteurs du commerce de détail (fabricants, importateurs et grossistes) s’associent aux détaillants pour que les économies donnent lieu à des prix au détail inférieurs.

Le Conseil canadien du commerce de détail est la voix des détaillants. Fondé en 1963, le CCCD est une association sans but lucratif qui représente plus de 45 000 commerces parmi lesquels ont retrouve tous les types de détaillants : grands magasins, magasins d'alimentation, marchands indépendants, chaînes spécialisées régionales et nationales, ainsi que des commerçants en ligne.

- 30 –

Renseignements :
Devon Pool
Conseil canadien du commerce de détail
[email protected] 
416-801-3204