Le Conseil canadien du commerce de détail est satisfait du budget du Québec et salue deux mesures

Print
4 Juin, 2014

Le Conseil canadien du commerce de détail (CCCD) est satisfait du budget déposé par le gouvernement du Québec aujourd’hui. « Le CCCD retrouve, dans le plan budgétaire, deux demandes qu’il a faites lors des consultations prébudgétaires », affirme Nathalie St-Pierre, Vice-présidente Québec et Développement durable au CCCD.

Le gouvernement accorde un délai de deux mois pour ajuster le prix des boissons alcooliques, à la différence du budget de 2012 où la hausse était immédiate. Rappelons que les détaillants alimentaires québécois offrent plus de 200 produits alcoolisés sur leurs tablettes en plus des multiples marques de bière. « Nous avions réclamé au gouvernement une période acceptable de mise en place de toutes nouvelles taxes sur l’alcool et nous sommes heureux de constater que le ministre de finances a suivi nos conseils », poursuit Mme St-Pierre.

De plus, le CCCD est satisfait du fait que le gouvernement mise en grande partie sur le contrôle des dépenses et qu’il garde le cap sur l’équilibre budgétaire, et salue la mise en place du comité permanent de suivi de l’allégement règlementaire et d’Entreprises Québec, un guichet unique pour les entreprises. « Depuis deux ans, nous demandons, lors des consultations, la mise en place d’un guichet unique pour les entreprises afin de faciliter leurs diverses relations avec le gouvernement. Ce budget démontre la volonté de l’actuel gouvernement à mettre en place un tel outil », conclut Mme St-Pierre.

Le commerce de détail au Québec représente plus de 500 000 emplois et près de 6,5% du PIB du Québec. Malgré une certaine croissance économique, la reprise dans le secteur du commerce de détail au Québec demeure fragile et est soumise à une très forte concurrence.

-30-

Le Conseil canadien du commerce de détail (http://www.retailcouncil.org/fr) est la voix des détaillants. Fondée en 1963, cette association sans but lucratif représente plus de 45 000 commerces de toutes sortes : grands magasins, épiceries, commerçants indépendants, chaînes spécialisées régionales et nationales, commerçants en ligne, etc. Le CCCD est aussi le représentant des grandes chaînes de distributions en alimentation.

Renseignements :
Maxime P. Leduc
Conseil canadien du commerce de détail
[email protected]
514-449-3008