L'Accord de libre-échange nord-américain

Imprimer

PWC Research Report

Évaluation des répercussions économiques d’une
hausse du seuil de minimis au Canada

Décembre 2017

À l’aube de la renégociation de l’accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA), les États-Unis ont annoncé que, selon eux, le seuil de minimis du Canada, qui se chiffre actuellement à 20 $CA, devrait être rehaussé au niveau de celui en vigueur aux États-Unis, c’est-à-dire à 800 $US. Le seuil de minimis correspond au montant en dessous duquel les biens provenant de l’étranger et livrés par la poste et par messagerie sont exempts de taxes et de droits. Le CCCD mène la bataille contre les exigences américaines! Il a mandaté PwC pour réaliser une étude approfondie sur cet enjeu très important, qui démontre effectivement que l’augmentation de ce seuil se traduirait en pertes de dizaines de milliards de dollars, tant dans le secteur du commerce de détail que pour le PIB, et en une perte notoire d’emplois dans notre secteur d’emploi, le plus vaste au pays. Cette étude est assurément l’analyse la mieux documentée pour saisir toute l’étendue de cet enjeu controversé.

Cliquez ici pour télédécharger l’étude.